dimanche 21 octobre 2012

Le (très) mauvais best seller du mois

N.1 des ventes de la semaine à la Fnac et sur Amazon, Fifty shades of Grey (sorti mercredi en Français sous le titre Cinquante nuances de Grey) pourrait bien devenir le best seller mondial de l’année. Quel constat accablant...

La "Mommy" américaine, cible marketing de ce roman, mérite-t-elle aussi peu de considération ? N'est-elle vraiment qu'une imbécile écervelée qui cherche une échapatoire à sa vie médiocre dans le "girly" et le "sex" ? Ce roman est consternant, non pas parce qu'il parle de sexe, mais parce qu'il est mauvais. 
L'intrigue tient en une phrase : Anastacia Steele, jeune et naïve étudiante, tombe éperdument amoureuse d'un brillant chef d'entreprise, Christian Grey, qui lui fait découvrir le sadomasochisme. Les personnages, de soit-disant stéréotypes (mais que représente donc Anastasia, cette étudiante dont la vie est bercée par les citations de Thomas Hardy ?), sont totalement dépourvus de crédibilité. Anastasia est une parfaite cruche et ses minauderies ("How can he make seven little words so much tantalizing promise?") ont vite fait de vous exaspérer. La vacuité des descriptions et les longueurs de style, quant à eux, vous feront, au mieux, éclater de rire ("Still kneeling, he grasps my foot and undoes my Converse...").

Tout le monde en parle... alors, pour critiquer, autant avoir tenté de lire le roman. Le premier quart m'a suffi, j'ai lu les huit premiers chapitres avec une indifférence rare et un ennui profond. Si vous aimez le roman érotique, tournez-vous vers SadeAttirés par plus de modernité ? Essayez donc Patrick Grainville.
Déjà 80.000 exemplaires vendus... Pour se consoler, on note que la sortie du roman a été décriée par la critique française (ici ou ici). Pourtant, on sent déjà arriver l'adaptation cinématographique...

1 commentaire:

  1. J'ai ramassé une copie laissée dans un appartement de vacances il y a quelques semaines, par curiosité comme toi, histoire de ne pas "critiquer" sans avoir lu. Je devrais me lancer bientôt mais je me fais peu d'illusions. Et pour l'adaptation cinématographique, elle est déjà en cours sauf erreur, en tous cas les droits ont été acquis...

    RépondreSupprimer